Scroll
down

Nouveaux Arrivants Service Rhumato KB

logoPECKB
Accueil des nouveaux arrivants dans le Service d'immuno rhumatologie de
l'hôpital Bicêtre

Bienvenue dans le service d'immuno-rhumatologie du CHU de Bicêtre ! Nous sommes ravis de vous accueillir dans le Service et espérons que votre arrivée s'est déroulée dans les meilleures conditions. Pour faciliter votre intégration et vous fournir toutes les informations nécessaires, nous avons mis en place cette page web dynamique et attrayante. Ce que nous vous proposons est bien plus qu'une simple page web ; il s'agit d'un "kit" d'accueil complet comprenant plusieurs informations pratiques essentielles pour votre intégration dans le service et parmi nous.
Cette page web s'inscrit dans le cadre d'un Projet d'Engagement Collectif (PEC) réalisé par le Service Immuno-Rhumato de Bicêtre. Elle s'aligne sur les initiatives de l'AP-HP (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris) dévoilées dans le cadre de son plan d'actions intitulé " 30 leviers pour agir ensemble ".  Le pillier principal se focus sur l'accueil et l'intégration des professionnels, ainsi que sur l'attractivité des carrières AP-HP. Ici, vous trouverez une multitude de ressources utiles pour enrichir votre expérience au sein du service :

1. Visitez le service : Explorez notre service de manière interactive à travers un vidéo clip complet et une visite virtuelle. Plongez-vous dans notre environnement de travail et familiarisez-vous avec les lieux et ses acteurs. Cliquez ICI et visitez/rencontrez le service et ses acteurs

2. Cours Enregistrés : Profitez de cours enregistrés au format de 15 minutes pour approfondir vos connaissances sur divers sujets liés à l'immuno-rhumatologie. Ces cours sont conçus pour vous accompagner dans votre pratique professionnelle et sont donnés par les médecins du Service.

3. Trombinoscope : Découvrez tous les acteurs clés du service, qu'il s'agisse du personnel de l'hôpital de jour, du secrétariat ou de l'équipe de recherche clinique. Consultez leurs profils en haute définition pour mieux les connaître. >> TROMBI : cliquez ICI

4. Questionnaire de Satisfaction : Votre avis compte ! Participez à notre questionnaire de satisfaction notre questionnaire de satisfaction pour nous aider à améliorer continuellement le Service et répondre au mieux à vos besoins.

5. Livrets d'Accueil : Consultez (ICI) le livret d'accueil de l'hopital Bicêtre et celui spécifique au Service (livret_daccueil_nouveaux_arrivants_rhumato_Bicêtre_25032024.pdf) pour obtenir toutes les informations pratiques dont vous pourriez avoir besoin.

6. Le site web du Service : https://rhumatologie-paris-sud.com/ 

7. Présentation des pathologies récurrentes et spécifiques du service  

Myélome (MM) : tumeur maligne hématologique se caractérisant par une multiplication incontrôlée de cellules anormales présentes dans la moelle des os (plasmocytes) qui vont produire une protéine dite monoclonale (car toujours issue du même clone).
Maladie de Sjögren (MS) : maladie auto immune (c’est à dire que le corps va produire des anticorps dirigés contre ses propres cellules) et provoquer sécheresse oculaire et buccale, fatigue, douleurs. Le diagnostic de sécheresse va être confirmé par un test d’imprégnation des larmes sur 5 min ou mesure du flux salivaire. Le diagnostic de Sjo va être confirmé par le bilan bio (présence d’auto-anticorps anti SSA et/ou biopsie des glandes salivaires accessoires (cf vidéo FAI2R).
Polyarthrite rhumatoïde (PR)  : maladie auto-immune se révélant par des arthrites (gonflements) des mains, des pieds et également les grosses articulations et se caractérisant par la présence d’anticorps anti-CCP spécifiques de la maladie (dans 75 % des cas) et par la présence de facteurs rhumatoïdes.
Lupus érythémateux systémique  : maladie auto-immune systémique c’est à dire qui peut potentiellement atteindre la plupart des organes. Les atteintes les plus fréquentes sont les atteintes articulaires et cutanées. Il y a autant de formes cliniques que de patients. La maladie touche plus fréquemment les femmes que les hommes avec un âge de début moyen autour de 25-30 ans.
Pseudopolyarthrite rhizomélique  : La pseudo polyarthrite rhizomélique (PPR) est un rhumatisme inflammatoire chronique caractérisé par un enraidissement douloureux des épaules et du pelvis associé à une altération de l’état général et à un syndrome inflammatoire biologique. Elle survient chez les sujets âgés de plus de 50 ans. La PPR peut être associée à une inflammation des gros vaisseaux appelée maladie de Horton ou artérite à cellule géante.
SPA (spondyloarthrite) : rhumatisme inflammatoire chronique. Elle est liée à l’inflammation des enthèses, c’est-à-dire des zones d’insertion sur l’os des tendons, ligaments, capsule articulaire. La SpA se manifeste par des douleurs de rythme inflammatoire qui touchent la colonne vertébrale, le bassin au niveau des articulations sacro-iliaques mais aussi les articulations périphériques. Elle peut être associée à des maladies extra rhumatologiques comme les MICI (Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales comme la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique) ou le psoriasis.
Goutte  : il s’agit du plus fréquent des rhumatismes inflammatoires. La goutte est liée à des dépôts de cristaux d’urate sodium, dans les articulations, les tendons, et aussi la peau, les reins. C’est une maladie chronique qui évolue par crises d’arthrites aiguës récidivantes, très souvent de la première articulation métatarso-phalangienne (gros orteil), ou le pied, la cheville, le genou.
Rhumatisme à pyrophosphate de calcium (Chondrocalcinose)  : comme la goutte il s’agit d’un rhumatisme inflammatoire lié à des dépôts de microcristaux. La chondrocalcinose est liée à des dépôts de pyrophosphate de calcium au niveau des cartilages et fibrocartilages. Prédominante chez la femme, la chondrocalcinose est une maladie du sujet âgé, dont la fréquence augmente avec l’âge. C’est une maladie qui évolue par crises intermittentes.
Sclérodermie : maladie auto-immune systémique, c’est-à-dire qu’elle peut atteindre différents organes notamment la peau, les articulations, le cœur, les poumons, le système digestif, les reins. Il s’agit d’une maladie rare. Son atteinte caractéristique est une sclérose de la peau, qui lui donne son nom de sclérodermie.

8. Présentation des gestes spécifiques au service :
Infiltrations épidurales par voie lombaire et par la voie du hiatus (sacro-coccygien)  : L’infiltration épidurale consiste à injecter un médicament anti-inflammatoire à base de cortisone dans l’espace épidural (dit aussi « péridural »). Sa principale indication est le traitement de la douleur en cas de lombosciatique unilatérale radiculaire mécanique lorsque d’autres traitements médicaux ont échoué. Elle peut se faire dans le bas du dos (voie haute) ou au niveau du hiatus sacro-coccygien entre le sacrum et le coccyx.
Flux salivaire / Test de Schirmer  : ces examens permettent d’évaluer s’il existe une sècheresse objective au niveau de la bouche (flux salivaire) ou des yeux. Pour le flux salivaire, on mesure la production de salive en 5 mn. Pour le test de Schirmer : des petites bandelettes de papier buvard sont placées pendant 5 minutes entre la paupière inférieure et la cornée pour mesurer la quantité de larmes.
Ponction articulaire  : La ponction d'une articulation gonflée et douloureuse permet d‘évacuer le liquide articulaire en excès. Il s’agit d’aspirer le liquide fabriqué en surplus avec une seringue après avoir placé une aiguille dans l’articulation. Ce geste permet de soulager la douleur, et aussi d’analyser le liquide articulaire (tubes stériles bouchon rouge pour la Bactério et tubes bouchon vert à envoyer en anapath + 1 tube bouchon vert en Bactério), pour mieux comprendre la cause du gonflement et notamment de vérifier qu’il n’existe pas d’infection. Elle se fait au lit du patient. Une anesthésie locale par patch de lidocaïne peut être réalisée avant le geste.
Echographie articulaire /geste sous écho : l’échographie articulaire est devenue l’outil indispensable au rhumatologue jeune comme plus vieux pour mettre en évidence un épanchement, ponctionner sous échographie. Elle permet aussi de voir si la polyarthrite est encore active càd s’il existe encore une inflammation.
Echographie des glandes salivaires  : cet examen pratiqué par certains rhumatologues du service avec une vacation dédiée le jeudi matin lors de l’HDJ Syndromes secs permet de rechercher des anomalies typiques de la maladie de Sjögren.
Biopsie des glandes salivaires (BGSA) : lors d’une courte anesthésie locale d’une partie de la lèvre inférieure, après une légère incision, on prélève quelques glandes salivaires accessoires. Ce geste est peu invasif, pratiqué au lit du patient ou en consultation. L’examen anatomopathologique permet ensuite de quantifier l’infiltrat inflammatoire au sein des glandes salivaires accessoires.
Flashez le code pour accéder à une vidéo sur comment réaliser une BGSA :

qrbgsa.jpeg
Tutoriel : Comment réaliser une BGSA ? (fai2r.org) ==> cliquez ICI
Myélogramme par ponction sternale : c’est un geste qui consiste en une aspiration de la moelle osseuse au niveau du sternum, réalisé après pose de patch de lidocaïne. L’analyse de la moelle osseuse va permettre de mettre en évidence des anomalies des cellules (globules rouges, plaquettes, globules blancs). Dans le myélome, c’est le nombre de plasmocytes (type de globules blancs) et leur aspect qui vont être analysés. Un tube de moelle osseuse est systématiquement envoyé en laboratoire de cytogénétique (recherche de facteurs pronostiques).

9. Les Staffs :
- Le mardi à 14h15 : avec l’ensemble de l’équipe du service (aides-soignants, infirmières, secrétaires, médecins) : pour chaque patient hospitalisé un point est fait par l’interne responsable.
- Le mardi à 15h00 : RCP-dossiers difficiles, myélome, etc. (secrétaire référente : Murielle Gosselet)
- Le mardi à 16h00 : Radiologie interventionnelle (secrétaire référente : Lydie Turin)
- Le mardi à 17h30 : Médico-Chirurgical (secrétaire référente : Lydie Turin)
- Le mercredi à 11h30 : staff d’enseignement ouvert à tous au RDC du bâtiment Barré Sinoussi. (secrétaire référente : Elisabeth Le Goff).

10. Numéros de téléphone du service de rhumatologie > cliquez ICI 

11. Liste des Référents > cliquez ICI

12. Education Therapeutique (ETP) : consultez la fiche détaillée ICI
Pauline GAROFALO (infirmière chargée du programme PEPS) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

13. Consultation infirmière longue avant mise sous biothérapie par voie sous-cutanée ou traitement ciblé : consultez la fiche détaillée ICI 

Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape de votre parcours dans notre service. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si vous avez besoin d'assistance. Bienvenue et bonne navigation ! 

xaviercare.jpeg

 Logo Saclay vectorises Hpital Bictre 1       logoPECKB

Cette page (temporaire) sera prochainement en ligne sur le site web de : https://rhumatologie-paris-sud.com/ 

pec saclay

La prime d’engagement collectif valorise les initiatives prises en commun par les professionnels du GHU.
Ce travail est réalisé dans le cadre de la Prime d’Engagement Collectif et valorise les initiatives prises en commun
par les professionnels du GHU de l'hôpital Bicêtre.
Ce projet de PEC s'inscrit dans la thématique communes à tout l’APHP :

Amélioration de l’attractivité et de la fidélisation des professionnels.

 

Date
12/04/2024